Methodologie

Méthodologie : Choc thermique par cryothérapie de conduction «moderne» grâce à la Cryo21.

Des études sur la cryothérapie ont démontré que pour être réellement efficace, il fallait créer un «choc thermique».               

Le choc thermique représente un très grand abaissement de la température en un minimum de temps. 
Il faut savoir que dans les conditions normales, la température cutanée avoisine les 34°C. C’est cette température qui doit être fortement diminuée dans un court laps de temps. Pour respecter les tissus, le seuil minimum sera de 7°C.

Pour créer une cryothérapie simple et efficace, on est parti de l’intérêt et de l’efficacité de la glace en enlevant ses inconvénients. Dès lors, on a construit un «glaçon» qui pouvait garder une température, prédéfinie, de manière constante, régulière et vérifiable.

Il s'agit d'un appareil qui produit du froid à l'aide de modules thermoélectriques (éléments de Peltier). La tête représente le « glaçon » qui sera porté à une température déterminée et qui restera constante pendant toute la durée d'action.

Deux étapes doivent être respectées pour l’obtention des effets recherchés :

             1er : création du choc thermique (- 5°C pendant 30 sec à une minute)

          2ème : stabilisation et maintien de la température entre 7 et 12 °C (pendant 15 à 20 min)

Effets :

 

  1. 1. Analgésie :

Un effet anti-douleur maximal est obtenu dans les 10 à 15 premières secondes de traitement et perdure une heure en moyenne après l’arrêt du traitement. Le froid entraîne un ralentissement de la conduction nerveuse, pour autant que la température cutanée soit amenée en dessous de 15° C avec une limite entre 5 et 7°C.

  1. 2. Anti-inflammatoire

La température tissulaire influence directement la réaction inflammatoire, la perméabilité des capillaires ainsi que la réponse cellulaire.

L’application thérapeutique du froid va permettre de diminuer d’environ 70 à 80% la quantité de substances algogènes (substances libérées par les cellules lésées responsables de l’inflammation) rendant la réaction inflammatoire moins intense.

En effet, une inflammation tissulaire engendre une vasodilation artériolaire et capillaire que va contrecarrer le froid en provoquant une vasoconstriction réflexe. La diminution du flux sanguin et de la pression hydrostatique va limiter l’extravasation plasmatique responsable de l’œdème.

Il faut préciser que le froid ralenti la sortie des liquides sans freiner la réparation des tissus. Ce ralentissement est largement compensé par la réduction des effets néfastes de l’œdème et permet ainsi de commencer beaucoup plus tôt la rééducation par le mouvement.

  1. 3. Vasomoteur

Comme expliqué précédemment, le froid provoque initialement une rapide vasoconstriction artériolaire et capillaire obtenue par voie réflexe (thermorégulation). Lorsque l’application de froid est maintenue, s’en suit une vasodilatation. Cette vasodilatation paradoxale correspond à une hyperhémie de protection. Si l’exposition est encore prolongée, des périodes de vasodilatation et de vasoconstriction s’alternent. Ce phénomène est appelé «Hunting Reaction ou Echappement». Pour observer ce phénomène, la température tissulaire doit être comprise entre 7 et 12°C.

Le froid, seul, n’a aucun effet direct sur la résorption de l’œdème. Il faut associer une légère compression et une position déclive pour un résultat optimal.

  1. 4. Neurologique

Le froid, en plus de son effet analgésique, diminue la spasticité musculaire (augmentation exagérée et permanente du tonus musculaire d'un muscle au repos). L’amplitude de la réponse réflexe à l’étirement d’un muscle préalablement refroidi, diminue pendant et après l’application de glace. En thérapeutique, la technique du «Spray and stretch» développée par Travel donne de bons résultats sur les contractures.

Praticiens


Jacqueline Gillot

Espace 483

Spécialisée dans cette nouvelle technique depuis 2013.

Horaires

Lundi : 8h30 : 17h00

Mardi : 8h30 : 17h00

Mercredi : 8h30 : 17h00

Jeudi : 8h30 : 17h00

plus d'info   fermer  

Nuremberg Laurence

Espace 483

Horaires

Lundi : 8h30 à 19h00

Mercredi : 8h30 à 12h00 et 17h00 à 19h00

Vendredi : 8h30 à 19h00

plus d'info   fermer